point de croix



X BON DE COMMANDE X

ACCUEIL
CATALOGUE
X Lutins Malins
X Contes
X Toutdoux
X Fêtes
X Abécédaires
X Japon
X Divers
OUVRAGES
X Vos réalisations
X Mes Réalisations
TEXTES
X Moyen-Age
X Littérature Anglaise
X Littérature Française
X Contemporaine
INFORMATIONS
X Liens
X Points de vente

 Boutique point de croix Antiquité

Quand la broderie sert la ruse...

L'Odyssée - Homère, éd. Folio, Chant II, (p.72) discours d'Antinoos,

" Ils pressent cet hymen. Moi, j'entasse les ruses. Un dieu m'avait d'abord inspiré ce moyen. Dressant mon grand métier, je tissais au manoir un immense linon et leur disais parfois :

" Mes jeunes prétendants, je sais bien qu'il n'est plus, cet Ulysse divin ! mais malgré vos désirs de hâter cet hymen, permettez que j'achève : tout ce fil resterait inutile et perdu. C'est pour ensevelir notre seigneur Laërte : quand la Parque de mort viendra tout de son long le coucher au trépas, quel serait contre moi le cri des Achéennes, si cet homme opulent gisait là sans suaire ! "

Je disais, et ces gens, à mon gré, faisaient taire la fougue de leurs cœurs. Sur cette immense toile , je tissais tout le jour ; mais la nuit je venais, aux torches, la défaire. Trois années, mon secret dupa les Achéens. Quand vint la quatrième, à ce printemps dernier, ils furent avertis par mes femmes, ces chiennes, qui ne respectent rien. Ils vinrent me surprendre : Quels cris ! et quels reproches ! Il fallut en finir : oh ! Je ne voulais pas ! Mais on sut m'y forcer. Maintenant je ne sais comment fuir cet hymen."
Les textes, les créations et les images du site sont la propriété de Candice Mendousse sauf indication contraire