point de croix



X BON DE COMMANDE X

ACCUEIL
CATALOGUE
X Lutins Malins
X Contes
X Toutdoux
X Fêtes
X Abécédaires
X Japon
X Divers
OUVRAGES
X Vos réalisations
X Mes Réalisations
TEXTES
X Antiquité
X Moyen-Age
X Littérature Française
X Contemporaine
INFORMATIONS
X Liens
X Points de vente

 Boutique point de croix Littérature Anglaise

Quand la broderie donnait une contenance aux émotions fortes...

Voie sans issue - Charles Dickens et Wilkie Collins, ed.10/18, P.91

" Plus silencieuse et plus gênée qu'à l'ordinaire, ses belles couleurs s'effaçant de son visage, une fiévreuse énergie prenant possession de ses doigts, la jeune fille se pencha sur sa broderie et se mit à travailler comme si sa vie en dépendait. Vendale n'était guère moins agité.....Peu à peu, la gêne de Marguerite se dissipa. Elle sourit, elle prit de l'intérêt, elle écouta Vendale ; son aiguile devint paresseuse, elle fit plus d'un faux point dans son ouvrage. "

Quand la broderie faisait de nous des femmes "accomplies"...

Orgueil et Préjugés -Jane Austen, ed.10/18, P.48

" - Je voudrais savoir, dit Bingley, comment font les jeunes filles pour acquérir tant de talents. Toutes savent peindre de petites tables, broder des éventails, tricoter des bourses ; je n'en connais pas une qui ne sache faire tout cela ; jamais je n'ai entendu parler d'une jeune fille sans être aussitôt informé qu'elle était " parfaitement accomplie ".
-Ce n'est que trop vrai, dit Darcy. On qualifie ainsi nombre de femmes qui ne savent en effet que broder un écran ou tricoter une bourse, mais je ne puis souscrire à votre jugement général sur les femmes. Pour ma part je n'en connais pas dans mes relations plus d'une demi-douzaine qui méritent réellement cette éloge. "

Quand la broderie permettait de ne pas voir le ridicule d'autrui...

Orgueil et Préjugés -Jane Austen, ed.10/18, P.99

" - Lizzy, j'insiste pour que vous restiez et que vous écoutiez ce que Mr Collins veut vous dire.
La jeune fille ne pouvait résister à une telle injonction : comprenant, après un instant de réflexion, que mieux valait en finir au plus vite, elle se rassit et reprit son ouvrage pour se donner une contenance et dissimuler sa contrariété ou l'envie de rire qui la prenaient tour à tour. "

Les textes, les créations et les images du site sont la propriété de Candice Mendousse sauf indication contraire